Grana Padano

Italie

vache
Force de caractère

Le Grana Padano est un fromage italien issu de la Lombardie. Ce produit AOP se distingue par sa pâte granuleuse et son goût unique. Proche du Parmigiano Reggiano, il est obtenu à partir de lait de vache et s’affirme comme l’une des meules les plus appréciées d’Italie.

Test du Grana Padano

A l’œil

J’ai devant moi une meule de Grana Padano impressionnante. Sa forme cylindrique à faces plates attire immédiatement le regard. En mesurant, je note un diamètre d’environ 40 cm et une hauteur d’environ 20 cm. Le poids ? Un solide 30 kg ! Sa croûte varie entre la couleur paille et brune, tandis que sa pâte affiche une teinte paille. Une chose saute aux yeux : sa texture dure et granuleuse.

Au nez

Je m’approche et prends une grande inspiration. L’odeur est d’une intensité moyenne, ni trop puissante, ni trop discrète. C’est agréable, rappelant les fermes laitières et les caves d’affinage.

Au goût

Allons-y, je croque ! Première impression : c’est savoureux, assez puissant mais pas trop. Ça me rappelle le parmesan, mais avec une touche unique. Je décide de l’essayer sans pain : délicieux, il se suffit à lui-même. Mais le véritable test, c’est fondu dans des pâtes : et là, révélation ! Son goût riche et sa texture granuleuse ajoutent une dimension inattendue au plat.

Histoire du Grana Padano

L’histoire du Grana Padano remonte à loin, précisément aux moines cisterciens du nord de l’Italie au 12ème siècle. Cherchant à conserver le lait en surplus, ils créèrent ce fromage au grain fin, d’où le nom « Grana ». Avec le temps, sa popularité a grandi, établissant le Grana Padano comme un incontournable des tables italiennes. Reconnu AOP (Appellation d’Origine Protégée) depuis 1996, il garantit une qualité et une provenance strictes, tout en préservant un savoir-faire ancestral.

Fabrication du Grana Padano

Ingrédients

Pour la création du Grana Padano, la liste des ingrédients est simple et authentique : lait de vache frais partiellement écrémé, présure, et sel. Pas d’additifs, de colorants ou de conservateurs : la nature à l’état pur.

Procédé de fabrication

La fabrication commence avec le lait de vache du soir, laissé reposer toute la nuit pour qu’il s’écrème naturellement. Au matin, le lait du soir est mélangé avec le lait frais du matin. Après ajout de présure, le lait caille. Le caillé est ensuite brisé, chauffé, puis moulé dans des moules spécifiques. Une fois moulé, chaque meule est plongée dans une saumure pour acquérir sa saveur salée distinctive. L’affinage se fait ensuite, durant plusieurs mois voire années, dans des conditions optimales pour développer sa texture granuleuse et son goût inimitable.

Valeurs nutritionnelles

Élément NutritionnelValeur
Énergie396 kcal/1657 kj
Glucidestraces
Sucres< 0,25 g
Lipides29,2 g
Acides gras saturés19,5 g
Acides gras mono-insaturés8,08 g
Acides gras poly-insaturés1,2 g
Protéines34,1 g

Quel vin avec ce fromage ?

Je me suis souvent demandé avec quel vin accompagner ce fromage. Après quelques dégustations, un Barbera d’Asti rouge, avec ses notes fruitées et sa légère acidité, semble être le compagnon idéal pour le Grana Padano.

Grana Padano quand on est enceinte

Premièrement, je ne suis pas professionnel de santé. Néanmoins, parlons du Grana Padano pendant la grossesse. Ce fromage est une pâte dure. En général, les fromages à pâte dure, surtout s’ils sont pasteurisés, sont considérés comme sûrs pour les futures mamans. Toutefois, il y a toujours un risque de listériose avec n’importe quel fromage. Bonne nouvelle : si le fromage est cuit, cela tue les bactéries, rendant la consommation sûre. Mais, pour toute inquiétude, consultez toujours votre médecin ou sage-femme.

Recette à base de Grana Padano